Vous êtes ici > Actualités Une stratégie publique pour les industries agroalimentaires
Une stratégie publique pour les industries agroalimentaires
Lundi, 10 Décembre 2012 07:25

Dans un rapport sur l'industrie agroalimentaire en France, l'inspection générale des finances (IGF) émet quatre types de recommandations pour l'action de l'Etat et des acteurs publics.

 

 

 

Réflexion stratégique sur les industries agroalimentaires en France

A la demande du ministère de l'économie et des finances et du ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire, l'inspection générale des finances (IGF) et le conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) ont mené une réflexion stratégique sur les secteurs des industries agroalimentaires (IAA) en France.

Au menu : mise en lumière des défis auxquels sont confrontées les entreprises du secteur, identification des voies de progrès et d'innovation, et analyse de la qualité des réponses privées et publiques apportées aux besoins de financement des acteurs.

Les conclusions de ces travaux sont publiées dans un rapport de mission intitulé Une stratégie publique pour les industries alimentaires. Ce dernier a été rédigé par les inspecteurs des finances Gauthier Bailly, Laurent Buchaillat et Mickaël Ohier, sous la supervision de Rémi Toussain, inspecteur général des finances, et par Georges-Pierre Malpel, inspecteur général de l'agriculture, et les inspecteurs généraux des ponts des eaux et des fôrets Philippe Marchal et Pierre-Henri Texier.

Parmi leurs principaux constats, les auteurs exposent que le secteur des IAA dispose d'un dispositif public et privé portant une vision d'ensemble à long terme, même si celui-ci pourrait mieux prendre en compte les problématiques de compétitivité, au-delà des différents thèmes de l'alimentation.

Il apparait également que le secteur bénéficie d'une offre publique et privée complète sur les différents thèmes de l'alimentation. Selon l'IGF et le CGAAER, l'amélioration du système passera par une meilleure fluidification de la recherche amont vers l'industrie, notamment pour les PME.

Quatre types de recommandations pour l'action publique

Dans ce contexte, quatre types de recommandations sont émises pour l'action de l'Etat et des acteurs publics. Elles concernent la structuration, le soutien à l'exportation et le soutien à l'innovation.

  1. Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) devrait proposer une offre de financement lisible et forte, pour faciliter le rapprochement des entreprises de taille intermédiaire et favoriser l'émergence de leaders dans les sous-secteurs des IAA, qui en sont dépourvus.
  2. L'Etat doit offrir aux entreprises un lieu d'expertise globale sur le secteur, veiller à réduire les barrières non tarifaires, et mieux harmoniser l'action des différents acteurs publics et privés qui interviennent sous son égide.
  3. Le soutien à l'innovation implique un appui pour une aide à une protection accrue de l'innovation des entreprises et une meilleure prise en compte des problématiques liées à la compétitivité des entreprises. Il doit aussi favoriser une meilleure lisibilité et un fonctionnement plus fluide du paysage de la recherche et de l'innovation en matière alimentaire
  4. L'Etat doit se réapproprier une vision et une action stratégiques pour le secteur, via une délégation interministérielle aux industries alimentaires (DIAA) renforcée. La DIAA devra consolider son expertise du secteur, disposer d'une capacité réelle à mobiliser l'ensemble des compétences interministérielles et formaliser davantage son action.

 

Les chiffres clés de l'industrie agroalimentaire française

En France, les industries agroalimentaires représentent :

  • 4,2% du chiffre d'affaires des activités marchandes, soit 15% de l'industrie et 3% de la valeur ajoutée du total des entreprises marchandes (chiffres 2009) ;
  • 8,2 milliards d'euros de solde commercial (chiffre 2011) ;
  • 400 000 emplois soit plus de 13% des emplois de l'industrie manufacturière ;
  • 70% des débouchés de l'offre agricole française.

Source: www.redressement-productif.gouv.fr

 

Recherche

Rechercher pour :
Powered by Sobi2Search

Sous-traitance industrielle