Vous êtes ici > Actualités Filière industrielle ferroviaire : le point d’étape sur les mesures annoncées en 2013
Filière industrielle ferroviaire : le point d’étape sur les mesures annoncées en 2013
Jeudi, 27 Février 2014 07:09

Arnaud Montebourg, Nicole Bricq, Frédéric Cuvillier et Louis Nègre, président de la Fédération des industries ferroviaires, ont réuni le comité stratégique de la filière ferroviaire, le 26 février 2014. Cette réunion a permis de faire un point d’étape sur les mesures annoncées le 11 janvier 2013 à Valenciennes. A cette occasion, les perspectives pour la filière à deux ans ont été présentées.

Plus d’un an après le premier comité stratégique de filière ferroviaire, la plupart des objectifs annoncés en 2013 été atteints :

  • De la visibilité a été donnée à la filière avec les commandes de 40 rames TGV et  de 34 rames pour les trains d’équilibre du territoire, avec le lancement du troisième appel à projet « Transports collectifs et mobilité durable » et avec l’éligibilité du financement du matériel roulant ferroviaire à l’enveloppe de 20 milliards d'euros de fonds d’épargne.
  • Plusieurs outils ont été mis en place pour améliorer la structuration de la filière et favoriser l’émergence d’entreprises de taille intermédiaire leaders européens. Il s’agit notamment de la création du fonds de capital-développement Croissance Rail doté de 40 millions d'euros, de la mise en réseau des clusters ferroviaires et de la consolidation de l’action de Fer de France.
  • L’action conjointe de l’Etat et de la filière a permis de remporter de nombreux succès à l’export : retour du tram en Amérique du Sud, nombreux contrats en Afrique du Nord, première ouverture du marché ferroviaire au Japon.

Les perspectives 2014-2015

Pour 2014 et 2015, les acteurs de la filière ont souhaité positionner le curseur sur l’innovation pour permettre aux PME/PMI de développer les technologies de demain et pouvoir proposer des solutions innovantes sur les marchés européens et internationaux. Le plan industriel « TGV du futur », l’appel à projet européen SHIFT²RAIL, le nouvel appel à manifestation d’intérêt de 40 millions d’euros, sont autant d’actions qui permettront de financer la recherche et le développement au sein des entreprises françaises.

A l’international, les acteurs de la filière soutiendront davantage les PME ferroviaires grâce à la création d’un plateau technique export ainsi que l’ensemble de l’offre commerciale française en matière de ville durable, fédérée sous la marque « Vivapolis ».

Source: www.redressement-productif.gouv.fr

 

Recherche

Rechercher pour :
Powered by Sobi2Search

Sous-traitance industrielle