Vous êtes ici > Actualités Fermob : des petites chaises françaises qui séduisent le monde entier
Fermob : des petites chaises françaises qui séduisent le monde entier
Mardi, 16 Septembre 2014 09:32

Célèbre pour avoir popularisé et exporté dans le monde entier une petite chaise en fer au design rétro, élégant et typiquement français, la société Fermob a vu son chiffre d’affaires passer de 1 million à 44 millions d’euros en l’espace de 25 ans. Une success story que son PDG, Bernard Reybier, doit à trois piliers forts dans la stratégie de l’entreprise : valeur ajoutée créative, anticipation des crises et plaisir dans le travail.

Fermob conçoit, fabrique et commercialise du mobilier de jardin, en métal et en couleurs, dans ses usines de Saint Didier sur Chalaronne, aux confins de la Bresse et du Beaujolais. Aujourd’hui, l’entreprise compte 195 salariés, alors qu’elle n’était autrefois qu’un tout petit atelier.

Le PDG de la société, Bernard Reybier, a de quoi avoir confiance : « Les 25 années de croissance consécutives qu’a connu Fermob me permettent de penser que son modèle fait valeur d’exemple ! »

 

Le design comme stratégie

En 1989, alors que nul en France ne voyait dans le design la clé du succès industriel, Bernard Reybier, de retour de voyage aux Etats-Unis, a exigé que chacun de ses produits passe entre les mains d’un designer. Qualifié de « révolutionnaire » par ses pairs à l’époque, le design a donné une véritable valeur ajoutée aux créations Fermob, source notamment de leur succès.

Depuis plusieurs années, Bernard Reybier donne à son tour des conférences au cours desquelles il invite les chefs d’entreprise à faire de l’innovation et du design, comme lui, la base et le principe directeur de leur stratégie industrielle.

Le design… et de nombreuses expertises

Au-delà de l’apport des designers pour la conception de ses meubles, Fermob emploie toutes les fonctions habituelles d’une unité de fabrication : techniciens-méthode, techniciens-qualité, contrôleurs, et intègre dans son process de fabrication l’intervention d’opérateurs de presse et de régleurs. Dans leur atelier assemblage de Saint Didier, on trouve également soudeurs, braseurs et au sein de leur atelier peinture et finitions, des peintres.

La French Touch dope l’export

« Quand j’exporte, je n’adapte pas mes produits aux marchés étrangers, au contraire je vends des produits typiquement français », explique fièrement Bernard Reybier. La « French allure », voilà ce qui plaît et permet à Fermob de réaliser 48% de son chiffre d’affaires à l’export. L’entreprise exporte essentiellement aux Etats-Unis et en Europe. L’Inde, la Chine et la Corée du Sud commencent également à émerger parmi les clients de la société.

Le principe de plaisir pour cimenter les valeurs de l’entreprise

Bernard Reybier le dit clairement : « Le plaisir fait partie de mes valeurs. ». Lorsqu’il a décidé de créer, au-delà d’une entreprise, une marque, il l'a fait non seulement avec l'ambition de soutenir ses ventes, mais aussi dans le but d’intégrer dans les valeurs de l’entreprise les notions de plaisir et de joie de vivre.

Il souhaitait exporter une élégance à la française ; c’est désormais chose faite. Si vous êtes de passage à New York, vous pourrez retrouver les petites chaises en fer à Times Square et Bryant Park. En clin d’œil, c’est un peu de la France qui accueille tout un chacun, de l’autre côté de l’Atlantique !

D’ailleurs, avec cette opération, Fermob dépasse le simple contexte du business. Comme le précise Bernard Reybier, Fermob ne vend pas simplement un meuble de jardin, mais bien « du lien social ». Car, « une fois assis sur ces chaises, les gens se parlent ! »

Source: www.les-industries-technologiques.fr

 

Recherche

Rechercher pour :
Powered by Sobi2Search

Sous-traitance industrielle